Travail d’archives

Comment écrit-on sur des personnages réels ? Avec quels documents et quelles archives ? Une rencontre au cœur de l’atelier des écrivains.

15h
Café littéraire
Galerie du Conseil

Olivia Elkaïm

Je suis Jeanne Hebuterne (Stock)

Quand elle rencontre Amedeo Modigliani en 1916, il est un artiste maudit vivant dans la misère, à Montparnasse. Elle n’est encore qu’une jeune fille, rêvant de s’émanciper de sa famille. De Paris à Nice – où ils fuient les combats de la première Guerre Mondiale –, ils vont vivre un amour incandescent, qui les mènera aux confins de la folie.

Olivia Elkaïm est chargée de la politique au magazine La Vie. Elle est également nouvelliste et essayiste et publie ici son cinquième roman.

Philippe Jaenada

La Serpe (Julliard) Prix Femina 2017

1941. Dans un château du Périgord, le père et la tante d’Henri Girard, ainsi que la bonne, sont massacrés à coups de serpe. Le jeune homme, au comportement violent et caractériel, est l’unique survivant. Aucune trace d’effraction n’est constatée, et les voisins attestent avoir prêté l’arme du crime à Henri Girard quelques jours plus tôt. Au terme d’un procès trouble, Henri Girard n’est pas inquiété et s’exile au Venezuela.

Philippe Janeada enfile son costume de détective pour tenter d’élucider un des faits divers les plus mystérieux. Il a précédemment publié plusieurs romans dont les premiers sont d’inspiration autobiographique puis s’est tourné vers les faits divers, notamment avec le retentissant Sulak en 2013.