Raconter l’Histoire

Les échos du passé hantent ces trois romans : des terrils du nord sous la plume de Sorj Chalandon à un magasin de jouets parisien dans l’entre-deux-guerres par Marc Trévidic, en passant par la traite négrière et la tragédie juive dans le récit de Viktor Lazlo.

18h00
Café littéraire
Galerie du Conseil

Sorj Chalandon

Le Jour d’avant (Grasset)

Sorj Chalandon signe un hymne bouleversant au courage des mineurs du Nord-Pas-de-Calais, inspiré par la dernière grande catastrophe minière de France qui eut lieu à Liévin le 27 décembre 1974.

Prix Albert-Londres pour sa couverture du procès Barbie, grand reporter à Libération pendant 34 ans, Sorj Chalandon est aujourd’hui l’une des plumes du Canard enchaîné. Il est également l’auteur de sept romans qui font de lui l’un des écrivains français les plus appréciés des lecteurs.

Viktor Lazlo

Les Passagers du siècle (Grasset)

Dans une grande fresque romanesque sur cinq générations et trois continents, Viktor Lazlo nous fait traverser la guerre de 1870, celle de 14-18 et celle de 39-45, et qui tresse, au hasard de l’histoire et du destin des personnages, deux des plus grandes tragédies du XIXe et du XX: celle du commerce d’esclaves et celle de la Shoah.

Artiste touche à tout, Viktor Lazlo a reçu cinq disques d’or, a tourné dans de nombreux de films et joué au théâtre. Elle est l’auteur de trois livres parus chez Albin Michel.

Marc Trévidic

Le Magasin jaune (JC Lattès)

Au cœur de Pigalle, un magasin de jouets en faillite est repris par un jeune couple ayant pour seule ambition de distribuer du bonheur. Mais nous sommes en 1929. Et quand le monde s’obscurcit et que la guerre approche, comment fait-on pour préserver l’innocence des enfants, les rêves des adultes et un bonheur qui s’effrite lentement ?

Ancien juge d’instruction au pôle antiterroriste du Tribunal de Grande Instance de Paris, Marc Trévidic est l’auteur d’ouvrages très remarqués. Ahlam a notamment reçu le Prix Maison de la presse en 2016.