Jean d’Ormesson et l’Histoire

17h30
Lecture de La Gloire de l’Empire par Maxime d’Aboville
Introduction par François-Henri Désérable et Emmanuel de Waresquiel
Salle des mariages

Avec La Gloire de l’Empire, la chronique d’un fabuleux empire imaginaire publiée en 1971, Jean d’Ormesson a retrouvé le ton des grands historiens du XIXe siècle. Il pastiche avec le plus grand brio les récits historiques classiques, les querelles d’érudits, tout en créant une aventure romanesque pleine de bruit et de fureur, d’amour et de poésie, autour du règne d’Alexis aux prises avec les hordes barbares.

Pour ce roman « épatant » applaudi par la critique et par le public, Jean d’Ormesson a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française.

Au théâtre, Maxime d’Aboville a joué dans une dizaine de pièces. Lauréat du Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé pour The Servant, il joue actuellement Une leçon d’Histoire de France d’après Michelet, Dumas, Chateaubriand et Saint-Simon au Théâtre de Poche à Paris.