Mémoires algériennes

DIMANCHE, 16H30 – LE STUDIO HISTOIRE

Rencontre avec Alain Jaspard (Les bleus étaient verts, Héloïse d’Ormesson) et Akli Tadjer (D’amour et de guerre, Les Escales)

Animé par Kerenn Elkaïm

En 1961, pour échapper à un destin tout tracé de mineur, Max quitte la France pour l’Algérie en tant que chasseur alpin mais va vite déchanter : dans une tragi-comédie corrosive au verbe mordant, Alain Jaspard incise dans la laideur d’un conflit méconnu et dresse le portrait d’une jeunesse en mutation.

Akli Tadjer nous transporte une dizaine d’années plus tôt dans le voyage inverse d’Adam, jeune Kabyle arraché à son village et à sa fiancée pour aller tuer des Allemands qu’il ne connaît pas, livrant un hymne aux grands oubliés de l’histoire de France.